Suriname - Abolition de la peine de mort

La France salue l’adoption le 3 mars par le parlement du Suriname du nouveau code pénal abolissant la peine de mort.

Le Suriname devient ainsi le 102ème État totalement abolitionniste.

La France rappelle son opposition déterminée et constante à la peine de mort, en tous lieux et en toutes circonstances, et encourage tous les pays à avancer sur la voie de l’abolition.

Dernière modification : 18/03/2015

Haut de page